48 heures à Portland

Fountain at Jamison Square in the Pearl DistrictDes enfants s'amusent dans la fontaine de Jamison Square, dans le Pearl District.

Cette visite sur deux jours de Portland comprend la Mecque du livre indépendant, de l’art local, de paisibles jardins, de la bière artisanale et de bons petits plats.

Il y a tant de choses à voir sur deux jours… c’est le dilemme de nombreux touristes. Heureusement, Portland se traverse facilement et compte de nombreuses attractions qui correspondent à son centre-ville. Profitez à fond de votre tour à Stumptown grâce à ce programme sur 48 heures.

1er jour : UNE MARCHE DANS LE NORD-OUEST

Vous brûleries plein de calories lors de cette aventure, alors ne faites pas les fines bouches en prenant votre petit déjeuner au Bijou Cafe, une institution de Portland qui sert des omelettes aux huitres et du tofu brouillé depuis 35 ans. C’est à seulement trois pâtés de maisons du marché du samedi à Portland (également ouvert le dimanche), et les artisans y vendent des produits locaux et fabriqués à la main, comprenant des bijoux, de la poterie, mais également des vêtements. Si vous avez la bosse du shopping, remontez la West Burnside Street jusqu’à Powell’s City of Books, qui est la plus grande librairie indépendante au monde, avec 3 500 sections différentes. Ou bien, si vous en avez assez de faire des achats, faites un petit détour par le Chinatown de la vieille ville, où le jardin chinois Lan Su transforme un pâté de maisons en véritable sanctuaire, offrant ainsi une escapade zen à ses visiteurs.

Après avoir bien profité des feuilles des arbres du jardin, ou des pages des livres, reprenons notre exploration des briques du Pearl District. Ancienne zone industrielle, ce quartier accueille désormais des boutiques, des galeries, des restaurants et des salons pour cocktails. Dirigez-vous vers le nord et observez les habitants du Jamison Square jusqu’au Bridgeport Brewing pour le déjeuner, une dégustation de bière ou de charcuterie. Ce quartier est là depuis le début des années 1980 et ce sont les plus anciennes microbrasseries du Beervana.

Ensuite, dirigez-vous vers l’ouest (soit à pieds, soit en tramway) pour rejoindre le quartier nord-ouest de Portland. La 23ème avenue Northwest est une trois voies comprenant les boutiques et restaurants les plus branchés. Idéal pour une balade, et ne résistez pas à la tentation des exclusivités des happy hour et des menus servis pour le dîner. Parmi les adresses les plus appréciées de ce quartier, il y a Olympic Provisions NW, qui sert de délicieux en-cas comme des amandes grillées et des olives marinées ; sur la Northwest 21st, Paley’s Place est dirigé par un chef réputé de la région et est spécialisé dans les plats du Pacifique nord-ouest. Bamboo Sushi sert les plats japonais les plus écologiques que vous pourrez trouver.

Et puis c’est l’heure de passer une soirée sympa. Depuis le nord-ouest de Portland, il ne faut pas marcher longtemps pour rejoindre Providence Park, où l’on peut trouver l’équipe de football des Portland Timbers, et le Crystal Ballroom à l’est, où sont régulièrement donnés des bals et des concerts. Si vous êtes fatigués, vous pourrez toujours aller voir un film au Living Room Theaters. Avec ces films d’art et d’essai, ces blockbusters, ces cocktails et sa nourriture, ce cinéma confortable et à proximité de Powell’s vous permettra de vous reposer un peu.

2ème jour : ATTEINDRE DES SOMMETS

Commencez la journée en longeant les quais pour rejoindre Veritable Quandary une institution de Portland, célèbre pour ses points de vue relaxants sur des jardins et ses produits fermiers. Quel que soit votre choix (tout est délicieux), associez-le avec une Bloody Mary, un cocktail à base de vodka et d’épices, étant donné que vous n’aurez pas besoin de conduire. À partir de là, si vous êtes accompagnés d’enfants (ou si vous avez une âme d’enfant), il y a moins de deux kilomètres à marcher pour traverser l’Hawthorne Bridge et rejoindre l’OMSI, où vous pourrez visiter des expositions pratiques et un sous-marin désarmé, qui éveilleront votre imagination. Sinon, vous n’avez qu’un kilomètre à faire dans le centre-ville pour visiter le Portland Art Museum, où l’art indigène, l’art moderne et contemporain inspire les visiteurs depuis 1892. La nourriture de l’esprit ne remplit pas votre ventre. Rendez-vous au food-truck d’Alder pour le déjeuner. Avec plus de 60 restaurants mobiles, cette aire de restauration de la taille d’un pâté de maisons propose un éventail de cuisine de tous les pays (Éthiopie, Inde, Thaïlande) ainsi que des sandwiches faits main et de délicieux barbecues.

Passez l’après-midi au Washington Park, un pays des merveilles sur 65 hectares et qui propose de multiples attractions pour la journée. Le plus simple, c’est de prendre le MAX jusqu’aux abords est du parc, où le centre international de sylviculture, le musée des enfants de Portland et le zoo d’Orégon rassemblent des expositions ludiques qui resteront gravées dans la mémoire des enfants. La partie est du parc est accessible à pieds ou en bus depuis le centre-ville de Portland, et abrite la paisible roseraie internationale d’essai et l’époustouflant jardin japonais de Portland, tous deux entretenus de manière impeccable. C’est idéal pour un moment de calme et de réflexion, et une vue imprenable sur les toits de la ville.

Pour une vue plus éblouissante, retournez en ville pour le dîner au Portland City Grill pi au Departure où la vue époustouflante vous remémorera vos deux journées de tourisme dans la ville. Vous pouvez également visiter le Higgins Restaurant ou le Clyde Common, où vous pourrez déguster de délicieux plats régionaux ou des cocktails réalisés par des pros. Mais gardez de la place pour le dessert chez Voodoo Doughnut. Leurs pâtisseries colorées et enrobées de sucre sont disponibles 24 heures sur 24. Leur adresse dans la vieille ville constitue une dernière visite en apothéose, alors que votre voyage et la soirée touchent à leur fin.

×